Il y a toujours une alternative à la violence

Dans le cadre d’une 2e campagne de sensibilisation, la Protection de l’enfance Suisse a lancé un court film documentaire dans lequel parents et grands-parents racontent comment ils ont réagi dans le passé lors de situations éducatives éprouvantes. Il s’agit de situations de stress quotidiennes dans la gestion des enfants, qui amènent les parents à leurs limites. Mais comment mieux se comporter dans de telles situations ? Dans ce film, parents et grands-parents présentent aux autres tuteurs légaux des alternatives d’action qui montrent qu’il y a toujours une alternative à la violence.

Accompagnement à domicile pour personnes en situation de handicap

Deux heures d’accompagnement par semaine peuvent être suffisantes pour favoriser un meilleur état de santé physique et psychique, encourager le lien social et transmettre des compétences précieuses pour la vie de tous les jours de personnes en situation de handicap. Une étude mandaté par Pro Infirmis Jura Neuchâtel met en évidence cet impact de la prestation « Accompagnement à domicile ».

Rapport d’évaluation

Des mécanismes de changement théoriques trouvent une utilisation pratique dans la consultation mail

 

Entretien avec Madame Salomé Steinle, cheffe de section suppléante, OFSP (section Prévention dans le domaine des soins)

Pour les personnes touchées par un problème d’addiction, mais aussi pour leurs proches, il est souvent difficile de demander une aide ou un conseil auprès d’un service de consultation. Les offres à bas seuil peuvent permettre de les aider. L’objectif de SafeZone.ch est précisément de mettre en place une telle offre à bas seuil: SafeZone.ch est un portail qui dispense des consultations en ligne gratuites et anonymes aux personnes concernées par les addictions, à leur famille et à leurs proches, ainsi qu’aux professionnels et à toute personne intéressée.
L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a chargé socialdesign d’effectuer une étude complète sur l’«Utilisation des mécanismes de changement dans la consultation mail de SafeZone.ch». L’étude a porté sur le déroulement et le contenu de plus de 1000 consultations mail effectuées par SafeZone.ch entre 2014 et 2017. Les mécanismes de changement décrits dans la théorie et la littérature scientifique ont été opérationnalisés et soumis pour la première fois à une analyse empirique. Sur la base des résultats obtenus et dans le cadre d’un workshop avec le mandataire, socialdesign a formulé une série de recommandations concrètes afin d’optimiser la pratique de consultation de SafeZone.ch.

Nous nous sommes entretenus sur l’étude avec Madame Salomé Steinle, cheffe suppléante de la section Prévention dans le domaine des soins de l’OFSP.

Qu’est-ce qui a motivé une telle étude ?
Nous sommes régulièrement interrogés sur l’efficacité des consultations en ligne. La plupart du temps, ce sont les professionnel-le-s qui posent les questions, mais on ne peut exclure que les usagers s’interrogent eux aussi. D’une manière générale, la recherche montre que les consultations physiques et en ligne peuvent avoir des effets comparables. La manière dont l’efficacité peut être mesurée, en particulier lorsqu’il s’agit de thèmes complexes tels que l’aide en matière d’addiction, reste cependant extrêmement difficile et discutable. C’est pourquoi il fallait répondre à plusieurs questions essentielles. Comment une consultation en ligne peut-elle être efficace? Quelles interventions thérapeutiques aident ? Comment sont-elles mises en œuvre ? Cela peut différer en fonction de l’offre, du contexte, des méthodes appliquées, etc. Nous voulions répondre à ces questions pour la consultation mail et contribuer ainsi à améliorer la consultation en ligne.

Quels sont, pour vous, les principaux résultats de l’étude ?
L’étude montre que de nombreux mécanismes de changement, comme l’instauration d’une alliance thérapeutique, sont très souvent utilisés. Les conseillers et conseillères adoptent une démarche valorisant les ressources et orientée solution et conçoivent la consultation comme une co-production, ce qui est un élément indispensable à la compréhension du problème et au processus de résolution de problème. Pour cela, ils font du cas par cas en abordant chaque usager selon ses spécificités, ce qui apporte une authenticité rassurante pour l’usager, autre élément-clé pour la réussite d’un conseil.

Comment, de votre point de vue, la recherche fondamentale a-t-elle pu elle être reliée à la pratique de terrain ?
D’une part, l’étude a pu utiliser les consultations mail achevées et parfaitement anonymisées pour analyser les éléments linguistiques utilisés par les conseillers et conseillères. Dans cette optique, la pratique fournit une contribution majeure à la recherche sur la consultation mail. D’autre part, les résultats reviennent directement dans le projet par le biais de workshops afin d’en poursuivre son développement. Au niveau conceptuel, les résultats sont également précieux pour orienter encore mieux à l’avenir l’offre et la communication sur les besoins des groupes cibles.

Comment les résultats de l’étude vont-ils s’insérer dans le travail futur de SafeZone.ch ?
Cela se passera à différents niveaux. Nous savons désormais que nous sommes sur la bonne voie, tant en ce qui concerne les approches que les consultations ou les conditions cadres. Notre objectif sera bien entendu de conserver et d’améliorer ces atouts. Pour cela, les conseillers et conseillères participeront dans le cadre de leur formation continue à un workshop organisé par les dirigeants de l’étude. Nous continuerons à développer d’autres points de la gestion interne de qualité et à optimiser techniquement le système afin de créer les meilleures conditions possibles à une consultation en ligne efficace.

Merci pour cet entretien.

 

Égalité des chances en matière de santé : état des lieux en Suisse

Le 18 janvier 2018 s’est tenue, à Berne, la 19e Conférence nationale sur la promotion de la santé et 4e Conférence des parties prenantes MNT. Lors de cette conférence, Regula Ruflin a présenté un exposé sur le thème Égalités des chances en santé : où en sommes-nous en Suisse ? Chiffres, faits et contextes. Sa contribution s’inspirait d’une brochure rédigée par nos cheffes de projet Katja Schnyder-Walser et Manuela Spiess en collaboration avec l’OFSP et Magma Branding. Le document dresse un état des lieux de l’égalité des chances en matière de santé en Suisse. La télévision suisse alémanique a traité la question dans l’émission Puls, et mentionné la brochure en citant des extraits. Vous trouverez d’autres informations sur la conférence et les documents ici.

Etude sur la comorbidité psychosomatique

Le rapport sur les soins coordonnés destinés aux personnes atteintes d’une maladie psychique se trouvant à l’interface “soins somatiques aigus – psychiatrie ou clinique psychiatrique” a été publié le 10 octobre 2017, lors de la Journée mondiale de la santé mentale. Sur mandat de l’Office fédéral de la santé publique, socialdesign sa a procédé à une analyse de la situation mettant en évidence les défis que posent les soins aux personnes souffrant à la fois de maladies psychiques et physiques. Le rapport fait partie du projet fédéral “Soins coordonnés”. Vous trouverez le rapport décrivant les principales données et les interventions nécessaires ici. L’Aargauer Zeitung a publié un article sur l’étude (en allemand).

 

Égalité des chances en matière de santé

Avec la stratégie « Santé2020 », le Conseil fédéral veut élaborer des mesures permettant de garantir et de renforcer la qualité des soins, l’égalité des chances, la transparence et la qualité de vie en Suisse. Dans le cadre de cette stratégie, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a fait rédiger trois rapports afin de définir son engagement futur dans les domaines « Égalité des chances » ainsi que « Migration et santé ». socialdesign a effectué une analyse de la littérature spécialisée sur la question de «l’inégalité en matière de santé» et a consigné dans un rapport complet les causes, les problématiques et les mesures possibles. Tous les rapports ainsi que d’autres informations sont disponibles ici.

Conférence nationale sur la promotion de la santé 2017

La promotion de la santé, ça marche ! Le 19 janvier 2017, la conférence nationale sur la promotion de la santé aura lieu à Neuchâtel. Durant la conférence, des séances plénières et des ateliers participatifs, complétés  par une large palette d’interventions par des spécialistes de différents domaines, permettent d’aborder la question de l’effet de la promotion de la santé. Inscription et informations.

Monitorage des flux de patients régionaux et suprarégionaux pour les cantons d’Argovie, Bâle-Campagne, Bâle-Ville et Soleure

Résultats concernant les flux de patients avant et après l’entrée en vigueur de la révision LAMAL (2012)
Le monitorage des flux de patients permet de documenter la fourniture de prestations de soins et leur consommation par les patients dans la période de 2011 à 2013. Il concerne les domaines des soins aigues, de la réadaptation et de la psychiatrie ainsi que des soins médicaux ambulatoires. Sur la base des analyses de flux de patients, des indicateurs pour évaluer la couverture des besoins de santé de la population des cantons d’Argovie, de Bâle-Campagne, de Bâle-Ville et de Soleure ainsi que pour la région des quatre cantons (Nordwestschweiz) et la région au nord du Jura ont été élaborés. Il existe six rapports (en allemand) mettant en évidence les résultats pour ces six niveaux d’analyses régionales.

Proches-aidants : enjeux actuels et futurs

Entretien avec Dorine Voirol, responsable de l’Espace Prévention Nord Vaudois-Broye.

Mme Voirol a été pionnière dans le domaine du soutien aux poches-aidants dans le cadre de l’Association pour la santé, la prévention et le maintien à domicile du Nord Vaudois (ASPMAD). Elle collabore notamment avec Pro Senectute dans le cadre du projet Villages Solidaires de Grandson, Onnens et Montagny-près-Yverdon, projet que suit socialdesign dans le cadre d’une évaluation accompagnante. (more…)